• Attrape Rêve Amérindien "Lakota"
  • dreamcatcher

Attrape Rêve Amérindien "Lakota"

  • €19,99

Dépêchez-vous : seulement 999 en stock

La promotion expire à la fin du compte à rebours !


Le sommeil est très important dans nos vies, plus que nous ne pouvons le penser en premier lieu. C'est précisément pourquoi, dans de nombreuses chambres, il existe un objet qui protège ces rêves, le capteur de rêves. Mais connaissez-vous vraiment le sens de cet Attrape Rêve Amérindien "Lakota"?

Le mot "attrape-rêve" vient de l'anglais dreamcatcher (traduit littéralement : dream catcher); néanmoins, dans le langage de la tribu indigène des Ojibwés, à laquelle cette amulette est propre, on l'appelle "asabikeshiinh", ce qui signifie araignée.

 

La légende de l’Attrape Rêve Amérindien

Une ancienne légende indienne raconte qu'il y avait une femme araignée nommée Asibikaashi qui prenait soin des habitants de la terre, se penchant sur les lits des enfants tout en tissant une toile d'araignée capable d'attraper tout les mauvais rêves entre ses fils et de le faire disparaître à l'aube .

Lorsque son peuple s'est dispersé partout en Amérique du Nord, elle a commencé à avoir beaucoup de difficulté à s'occuper de tous les enfants. Les mères et les grands-mères ont donc dû commencer à tisser des filets pour piéger les mauvais rêves et les cauchemars, protégeant ainsi leurs enfants.

Traditionnellement, les Ojibwés construisaient des capteurs de rêves en attachant des brins de saule autour d’un anneau circulaire d’environ 9 centimètres ou en forme de larme, ce qui donnait une toile semblable à une toile d’araignée, faite à la main avec de la fibre d’ortie teinte en rouge.

L'ancienne légende des Indiens Ojibwa nous dit que les rêves passent par la toile en filtrant et faisan glisser les bons rêves à travers les plumes jusqu'à ce qu'ils nous parviennent. Les mauvais rêves, cependant, sont pris dans le tissu et meurent avec le premier rayon de lumière du jour.

Les Ojibwa ont commencé à commercialiser l’Attrape Rêve Amérindien dans les années 1960.

Dans les croyances de certaines tribus, il existe de légères différences dans le fonctionnement des capteurs de rêves. Pour les Lakota, membres de la tribu Sioux de l’Amérique du Nord, les capteurs de rêves fonctionnent de la manière suivante: les cauchemars passent au travers du filet tandis que les rêves se font prendre dans les ficelles et glissent le long des plumes jusqu’à la personne qui dort.

Les différences sont minimes, car la véritable signification symbolique est la même et a donc été préservée jusqu'à ce jour.

 

La conception traditionnelle de l’attrape-rêve

Le cerceau, traditionnellement en bois de saule, représente la roue de la vie ; et le maillage les rêves, les désirs et les illusions que nous tissons pendant le sommeil, dans notre intérieur et dans notre vie quotidienne. Au centre du réseau se trouve la vacuité, l'esprit créateur, ce "grand mystère" dans lequel se compose la vie.

Selon la tradition héritée à ce jour des anciennes tribus amérindiennes, l’attrape-rêve Amérindien nous permet de garder des rêves agréables, ainsi que de protéger ceux qui en sont propriétaires. Le rêve est influencé par les bonnes et les mauvaises énergies; ces derniers sont piégés par la maille et se dissipent à travers le trou central avec les premiers rayons du soleil.

 

Un Attrape-Rêve Amérindien idéal pour décorer son intérieur

 

Le noir pour capter la lumière

Le noir constituant cet attrape-rêve Amérindien est l'une des couleurs des plus difficiles à utiliser dans la décoration d'intérieur. Mais c’est aussi une couleur qui confère élégance et beaucoup de personnalité à un environnement.

Grâce à sa couleur cet attrape rêve attire beaucoup de lumière. Son ton enlève la luminosité d'une pièce. Par conséquent, il est souvent indiqué de placer cet attrape-rêve Amérindien dans les pièces très lumineuses, qu’elles soient naturelles ou artificielles.

Il convient également parfaitement pour les environnements minimalistes et même dans les pièces de style zen, particulièrement associées au blanc. L'idée est de mettre en évidence la pureté créée par le contraste. Le blanc et le noir sont deux opposés nécessaires qui contrastent avec l'harmonie dans la pièce.

 

Un attrape-rêve qui magnifie une pièce

De par sa grande taille, l’attrape-rêve Amérindien permet de décorer une pièce sans prendre aucune place dans la pièce.

Il permet aussi de décorer une pièce d’un enfant de manière plus sophistiquée qu’avec les posters traditionnels.

 

Ou accrocher cet attrape-rêve Amérindien ?

Les endroits ou se place le plus souvent l’attrape-rêve amérindien sont la chambre, près du lit, et parfois devant les fenêtres ou les portes pour capter la lumière du soleil.

 

Caractéristiques :

  • Taille : 86 cm
  • Poids : 90 grammes
  • Couleur : Noire